Les trappistes et leur histoire

Les trappistes mènent leur vie selon la règle de saint Benoît de Nursie (né aux environs de 480 après J.-C.). Celle-ci propose un style de vie évangélique par l’organisation d’une vie monastique sobre, jour après jour. C’est toujours le cas aujourd’hui. La règle de saint Benoît était déjà largement répandue en Europe il y a un peu plus de mille ans, notamment par l’ordre des cisterciens, fondé en 1098 en France.

 

Abbaye La Trappe

Au cours des siècles qui ont suivi, le souhait d’une sobriété accrue a mené à des réformes. Cela a donné lieu au dix-septième siècle à la fondation de l’Ordre cistercien de la Stricte Observance. C’est dans l’abbaye française La Trappe, en Normandie, que cela eut lieu. Les moines qui en faisaient partie ont alors pris le nom de trappistes. Les abbayes trappistes membres de l’AIT appartiennent toutes à cet ordre.

« Benoît de Nurcie a proposé que ses moines vivent en communauté, alliant la prière et la lecture au travail manuel (“Ora et labora’’). [...] Cette manière de vivre le travail nous rend plus attentifs et plus respectueux de l’environnement. Elle imprègne de saine sobriété notre relation au monde. »

Pape François, juin 2015

NL

Welkom

Welkom
EN

Welcome

Welcome
FR

Bienvenue

Bienvenue

Ce site internet utilise des cookies. Nous utilisons des cookies pour que notre site internet fonctionne mieux pour nos visiteurs. En plus de cela, nous utilisons aussi des cookies à des fins analytiques.

En savoir plus sur notre Déclaration relative à la protection de la vie privée.

Non merci Amende